Contactez-moi

 

 

Nathalie Borgnana

Rue des Bossons 22 - CH 1213 Onex /Genève

Tél. : 079 289 55 70

E-Mail : info.heartcommunication@gmail.com

 

 

Mentions légales

 

Bonjour à toutes et tous frangins frangines citoyens du monde.

 

Je suis extrêmement heureuse de voir combien chacun d’entre nous a envie de se rassembler, de s’éveiller, de s’engager et surtout de se responsabiliser quant à l’avenir de notre planète.

 

Les prières, les chants, les danses, les tambours sont des actes pacifiques qui fédèrent nos cœurs. Ils émanent sans nul doute de bonnes énergies d’espoirs, de paix et de solidarité.

 

Ils doivent se compléter d’actes concrets et sincères de notre part au quotidien.

 

Aussi pour ma part, je me dois d’être honnête avec moi-même et être le plus cohérente possible avec mes actes.

 

Nous ne sommes pas au pays des bisounours et la réalité n’est pas toujours bonne à regarder en face. L’égo, (l’égo spirituel)  les intérêts cachés, l’argent le pouvoir restent ce qu’ils sont. Et c’est notre travail individuel de tous les jours de savoir le reconnaître et de choisir où se situe la limite dite acceptable ou non.

 

Divers personnes extraordinaires engagées sincères et profondément spirituelles sans aucune affiliation dogmatique ou religieuse ont comme moi investi de l’énergie et de l’amour quant à l’organisation de ces rassemblements liés aux 8000 tambours.

 

J’ai le regret d’apprendre que le fondateur et gardien de cette prophétie se révèle,  selon mes critères une personne qui ne correspond pas à mes valeurs.

 

C’est pourquoi je prends la responsabilité de me désolidariser de la prophétie des 8000 tambours.

 

En revanche, cette prophétie m’a fait rêver et je choisis de continuer de vivre mes rêves.

 

La force du principe créateur de cette prophétie reste extraordinaire et les tambours du monde peuvent chanter et se rassembler dans le but de contribuer au changement de relation avec notre vie. Et  par voie de conséquence, notre planète.

 

Je vous propose au nom de votre propre cœur de nous retrouver comme prévu sur la place des Nations Unies.

 

Il va s’en dire que j’honore et remercie tous les peuples de sagesse, qui ont conservé leur savoir et qui le transmettent envers et avec tout. Merci à tous les militants de la paix qui gardent les rangs avec courage et détermination. Merci à la liberté d’expression. Merci à notre terre de nous offrir tout ce que l’on ne sait pas toujours voir, protéger et apprécier.

 

Nathalie Borgnana